Garanties et assurances pour votre abri piscine

Quelles sont les garanties possibles?

Le document de réception de chantier est le document contractuel fondamental. Lorsqu’il existe des réserves à faire, elles doivent être portées sur ce document au moment de la réception.

Les garanties contractuelles : évidemment les fabricants ont chacun des garanties contractuelles particulières et les mentionnent sur les bons de commande. N’omettez pas de les analyser avec attention, c’est le seul moyen de savoir à quoi s’engage le fabricant de votre abri de piscine. Ces garanties ne doivent pas seulement servir comme arguments commerciaux. Les fabricants sérieux de toutes façons ne rechignent pas à appliquer leurs propres règles.

Les garanties portant sur des éléments précis de l’abri : remplissage, laquage, motorisation etc, sont en général limitées à des risques précis. Elles sont accordées par leurs fabricants respectifs et le fabricant de l’abri les répercute vers ses clients.

Les autres garanties applicables :

La responsabilité civile : elle couvre les risques inhérents au chantier. Elle est contractée par les professionnels intervenant sur la pose de l’abri.

La garantie biennale ou de bon fonctionnement : elle court sur une durée de deux ans à compter de la réception de l’abri piscine.

La garantie décennale ne s’applique pas pour ce type de construction.

La norme NF P 90-309 neiges et vents dispose que les abris de piscine (« structures légères ») doivent résister au minimum à un vent de 100 Km/h et à un poids de neige de 45 Kg au m².

L’assurance Multirisques Habitation :

Il suffit de penser à déclarer son abri de piscine à son assureur afin qu’il soit couvert par son assurance multirisques habitation. En général, le surcoût est nul ou de l’ordre de quelques euros annuels, cela suffit pour être tranquille en cas de dommages causés à l’abri de piscine.